Sport & Santé

Le Sport sur ordonnance

Encore peu connu et reconnu et pourtant valable depuis le 30 décembre 2016, votre médecin peut vous prescrire du sport sur ordonnance.

Les coach APAS (activité physique adaptée et santé), les kinésithérapeutes, ergothérapeutes, ou psychomotriciens, sont à même de dispenser des cours de Sport-Santé pour les patients bénéficiant d’une ordonnance de sport.

Pour qui ? Pour l’instant, seules les personnes atteintes d’une ALD (affection longue durée) sont éligibles au sport sur ordonnance. Il s’agit de personnes souffrant de handicap mental ou physique ou autre trouble (moteur, fonctionnel, métabolique, sensoriel), ou encore de personnes atteinte d’une maladie chronique ou de vieillissement. Le lien ci-après propose une liste des ALD.  https://sport-ordonnance.fr/liste-affections-de-longue-duree/

Comment ? Si vous souffrez d’une ALD, vous pouvez demander à votre médecin traitant une prescription pour effectuer des séances de sport dans un centre adapté.

La mise en place de ce décret permet notamment aux mutuelles et assurances de vous rembourser tout ou partie de vos frais d’activité sportive. Pour l’instant, l’Etat n’a pas de responsabilité dans cet engagement financier, mais il semblerait fort probable que la Sécurité Sociale ne tarde à envisager la prise en charge du Sport-Santé sur ordonnance, puisque la loi précise la nécessité de prise en charge intégrale des frais de traitement des ALD.

Malheureusement, vous devez pour le moment vous renseigner auprès de votre mutuelle afin de connaître sa part de remboursement dans vos frais sportifs…

Pourquoi ? La littérature scientifique est formelle : une pratique sportive adaptée et régulière permet le maintien d’une bonne santé, la prévention de l’apparition de certaines complications des maladies chroniques, et parfois même l’amélioration d’un état de santé dégradé. Outre l’amélioration de la condition physique et de l’image de soi, on observe une amélioration des capacité physiologique des fonctions cardiorespiratoires, endocriniennes, cognitives et neurologiques. Le métabolisme augmente, la glycémie se régule, le poids s’ajuste et se stabilise sur le long terme…

Pour être efficace, la pratique sportive de moyenne intensité doit être effectuée à un minimum de 2h30 par semaine étalée sur 3 à 5 séances.

Dans certains pathologies comme les cancers, on se sent trop affaibli et incapable de pratiquer une activité physique. Cependant, les coachs APA sont là pour ça, et trouvent les solutions les plus adéquates à votre situation ! Alors n’ayez plus peur, et lancez vous dans l’aventure !